Notre mission

Dans la lutte pour un monde meilleur, la société civile de gauche et progressiste doit jouer le premier rôle. Elle s’organise en un tissu lâche de milliers d’ONG, de de mouvements sociaux, de think-tanks académiques et d’initiatives locales isolées. Il manque toutefois un composant clé : l’infrastructure.

Malgré des rassemblements périodiques d’activistes, il n’existe aucune structure à l’échelle mondiale qui permette aux activistes  de rentrer en contact et d’échanger régulièrement, de pratiquer des analyses collectives, de se former professionnellement, d’élaborer des stratégies, de planifier des actions conjointes, de suivre les dossiers ou de réaliser des études. Pourtant, aucune lutte pour la justice ne peut réussir à moins qu’elle n’offre une alternative convaincante à l’hégémonie du capitalisme transnational et développe un moyen de traduire son programme en un mouvement efficace.

Le réseau The People, Yes ! (TPYN), enregistré en tant OGN internationale en Belgique par un groupe de « grassroots » vétérans, cherche à encourager un mouvement global de changement systémique, de véritable contre-hégémonie, en fournissant le support infrastructurel nécessaire.